Francis Scarpaleggia

Votre député de


Lac-Saint-Louis

Francis Scarpaleggia

Votre député de


Lac-Saint-Louis

Menu

Déclaration : John Ciaccia

Monsieur le Président, cet été, le Québec et le Canada ont perdu un géant politique. Les Cris et les Mohawks du Québec ont perdu un ami et l’Ouest-de-l’Île de Montréal a perdu un défenseur des espaces verts sains.

J’ai rencontré John Ciaccia à l’élection de 1981 au Québec. Il en était à sa troisième à titre de député de Mont-Royal à l’Assemblée nationale. Recruté en 1973 par Robert Bourassa pour négocier la Convention de la Baie-James, John Ciaccia occupera de nombreux postes ministériels importants à Québec.

À titre de ministre des Affaires autochtones durant la crise d’Oka, John Ciaccia a favorisé la paix, le respect et la compréhension. Il est allé jusqu’à prêter son quai personnel sur le Saint-Laurent pour que les Mohawks de Kahnawake puissent transporter des fournitures médicales et de la nourriture jusque dans leur collectivité lorsqu’il n’y avait plus d’accès par le pont.

Je prie le fils de John, Mark, ses petits-fils, Erik et Nicolas, et Norma, son épouse pendant 35 ans, d’accepter nos condoléances et notre gratitude à l’égard d’un homme remarquable qui a laissé un héritage remarquable.